Naturalia, le bio pas jojo

Paris, le 7 septembre 2018

« -Alors, t’es toujours chez Naturalia ? » Ca faisait un bout de temps que j’avais pas vu mon pot Wilson. On  avait bossé ensemble au KFC il y a 6 ans, pour payer nos études. Lui avait fini par lacher les siennes pour pouvoir travailler à plein temps et gagner plus d’argent. Après quelques années, il était parti travailler chez Naturalia.

 » – Bah ouais, toujours mec.

– Et alors, ça se passe bien ? T’en es où ?

– Ça se passe tranquillement. Toujours responsable-adjoint de magasin.

– Mais ça fait longtemps que t’es à ce poste maintenant, non ? Il y a pas moyen que tu passes responsable, ou quelque chose comme ça ?

– T’es ouf, j’ai pas envie de perdre mes derniers cheveux ! C’est un poste de merde, responsable de magasin, t’as une pression de dingue sur les épaules.

– Comment ça ?

– Chez Naturalia, ils gèrent les effectifs n’importe comment. Dans des magasins où il faudrait 5 ou 6 personnes, ils mettent 2 ou 3 employés. T’imagines, il suffit qu’il y en ait 1 qui soit absent ou malade, et t’es foutu. Moi, ça m’arrive de faire des ouvertures de magasin tout seul !

– Mais comment ça se fait que vous soyez tout le temps en sous-effectif ?

– C’est pour faire des économies. Naturalia, c’est des capitalistes mec. Ils en ont rien à foutre de l’ambiance au travail, du confort etc… Faut juste que ça rapporte. Il y a un turnover de dingue, des mecs qui démissionnent, qui craquent à cause de la pression. Ca arrive déjà beaucoup chez les simples vendeurs, alors imagine chez les responsables de magasin, c’est encore pire…
Tu vois, moi, à partir de la semaine prochaine, je commence à bosser dans un autre magasin, à l’autre bout de Paris. Bah pense pas qu’ils m’aient demandé mon avis…

– Ah ouais, dur !

– Ouais, surtout qu’avant, je travaillais juste à côté de chez moi. C’est pour ça, j’te dis, responsable, tout ça, c’est mort. Je préfère rester à ma place, même si du coup, je gagne un petit salaire et que je peux pas mettre d’oseille de côté…

PS : Pour mémoire, Naturalia, qui milite sur son site internet pour « la Bio engagée, gourmande et joyeuse de demain », appartient au groupe Casino depuis 2008..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s