Les fleurs, c’est à la mode !

Paris, le 12 janvier 2019

« Alors, comment tu vas, depuis le temps ? » C’est la question bateau qui revient à chaque fois qu’on recroise quelqu’un qu’on a pas croisé depuis quelques temps. Avec en général, la même réponse à la clé : « Bah écoute, tout va bien, comme d’hab, quoi. » Rien de très palpitant. 
Alors du coup, quand on a une vraie réponse, ça surprend !

« Je suis devenue fleuriste ! »

J’ai rencontré Éva il y a trois ans, en vacances. Elle travaillait dans la mode. Autant dire que j’ai jamais vraiment compris ce qu’elle faisait. Mais bon, ça lui allait bien, et je l’imaginais bien dans ce monde. Enfin, en tout cas, je l’aurai jamais imaginée fleuriste.

« – Sérieux ?!

– Ouais ! J’ai fait une vraie crise de la trentaine. Tu sais, j’en avais marre de bosser dans ce milieu. Il y a une pression de dingue, tu dois toujours être sur ton  téléphone, à vérifier si untel ou untel a t’a répondu, si tel mail a bien été envoyé, etc. J’en pouvais plus, j’ai décidé de tout plaquer.

– Mais, pourquoi fleuriste ?

– C’est venu un peu comme ça. Je passais tous les jours devant chez le fleuriste en bas de chez moi, je jetais un œil, et à un moment, ça a fait tilt. Ce qui est beau, avec les fleurs, c’est que tu crée vraiment quelque chose. Dans la mode, y’a que les stylistes qui créent… Alors je me suis lancée. J’ai démissionné et je me suis inscrite à une formation. »

Après un retour d’un mois sur les bancs de l’école, elle est maintenant partie pour dix mois de stage, avant de passer son CAP. Le temps de se farcir la tête de centaines de mots latins, « crocus vernus« , « hyacintus » et autres « leucanthemum vulgare« …

« Je te raconte pas l’angoisse que je me suis tapée, deux jours avant ma démission. Je me suis dit « Mais mon Dieu, qu’est-ce que tu fous ?! » Je repars complètement de zéro. Et puis, au niveau argent, d’avoir mille euros de moins par mois d’un coup, bah c’est franchement pas évident.
Mais bon, la dernière fois, je prenais un verre avec une copine, elle a passé tout son temps accrochée à son téléphone, à cause de son boulot. Je me suis revue à sa place y’a quelques semaines. Beh je t’assure que je regrette pas ! »

Et franchement, je l’avais rarement vu aussi enthousiaste, Éva.

« Bon, là c’est tout nouveau, je sais pas ce que ça va donner sur le long terme. Mais en tout cas, je suis fière d’avoir eu le courage de me lancer ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s